Etat des lieux à ce jour

À fin 2013, les travaux déjà effectués ont été riches en enseignements et en découvertes. Les différentes étapes décrites sur ce site et la galerie de photos vous donnent les détails sur chaque tranche.

C'est finalement un Nymphée bien plus grand que prévu qui se dévoile à nous : aux extrémités de l'espace intérieur, toujours sous les escaliers, où nous pensions trouver 2 niches, se cachaient en réalité les 2 entrées d'une galerie arrière. La surface du bâtiment est deux fois plus importante que ce que nous en connaissions.

Cette galerie arrière, pavée, n'était pas décorée comme l'avant. En revanche, plusieurs niches dans la partie connue devaient sans aucun doute y apporter de la lumière, et sans doute une vue directe sur le tunnel d'arrivée d'eau. Le mur entre le tunnel et l'entrée du Nymphée a été démonté, la niche agrandie, les recherches se poursuivent pour préciser quelle pouvait être la « transition » entre le Nymphée et la galerie arrière.

Enfin, les petits aménagements commencent : une partie du mur de brique a été reconstruite le long des escaliers extérieurs, évoquant les anciens murs de soutien des jardins en terrasse de la Renaissance. Le terrain commence à être terrassé à l'avant du bâtiment : 25 à 30 cm de terre en trop masquent la base.

Schéma des travaux du Nymhée

Schéma simplifié du Nymphée en travaux, échelle approximative. Vue de dessus.